Lettre de motivation

Lettre de motivation



Chers collègues,

Vivement intéressée par la possibilité éventuelle de stage professionnel en France, je souhaiterais développer mes compétences linguistiques, aussi bien que mes connaissances de civilisation française surtout contemporaine et de savoir-vivre en France d’aujourd’hui.

Cette formation renforcerait mes capacités de diriger les discours interculturels et me permettrait, je crois, d’être plus efficace en classe bilingue, car mes élèves sont bien doués et affirmatifs, ils veulent savoir tout ce qui regarde la vie moderne en France et en Europe. J’ enseigne le français durant une vingtaine d’années, désolée, mais je constate que certaines de mes connaissances ont vieilli et demandent du renouvellement et parfois même de la correction. Je sens souvent des difficultés professionnelles en ce qui concernent la mentalité et les conditions de vie en France d’aujourd’hui – je n’y suis pas au courant tout simplement. Bien sûr je suis les sites pédagogiques et les manuels d’éditions françaises comme Clé International et Didier, qui m’aident beaucoup en classe de FLE et surtout avec les bilingues. Cependant je voudrais améliorer et personnaliser, si on peut le dire dans ce contexte, mes compétences !

Pendant cinq dernières années je dirige un projet en français – c’est un cours facultatif supplémentaire pour ceux qui aiment et s’intéressent à la littérature et culture de France aussi bien qu’à celles-ci de la Russie. On commence par les textes de la Fontaine et Krylov, les contes littéraires de Perrault et les poèmes pour les enfants de Maurice Carème, Paul Éluard, Jacques Prévert; puis on continue par la lecture comparative des textes originaux des poètes russes et français car on sait bien comment les russes aimaient traduire les poèmes des symbolistes et surréalistes français. Vous demanderez d’où vient cet intérêt à la poésie et à la littérature – je suis philologue et professeur de français aussi bien que de littérature française, mes profs à la faculté des lettres de l’Université de Saint-Pétersbourg m’ont appris le goût aux études des textes originaux et la lecture approfondie, donc c’est à moi le tour?

Ce projet a déjà des résultats: des publications en français et en russe de mes élèves et les miennes, vous les trouverez ci-joint dans mon CV en rubrique PUBLICATIONS, aussi bien que sur mon site personnel sous la rubrique ATELIER. On a comparé les textes de Rimbaud et Necrassov, de Verlaine et Pasternak, de Verlaine et Mandelchtam, ceux de Jean Cocteau; on a étudié les concepts de liberté, de simplicité et de guerre chez nos poètes du 20 siècle et analysé les communautés et les différencités de ces notions en français et en russe. A vrai-dire ce travail demande beaucoup d’efforts intellectuels chez mes élèves et chez moi bien sûr, de nouvelles méthodologies y sont très nécessaires.

Bien évidemment, je hâte d’intégrer leurs capacités et talents dans un projet double – interculturel ? On aimerait d’avoir des partenaires en France et créer des contacts dans ce domaines, et je n’en doute pas que vous aurez à cɶur d’accompagner dans nos expériences.

En remerciant par avance de l’attention que vous voudriez porter à mes projets et ma personnalité, je vous prie d’agréer l’expression de ma haute considération.


Nina Bykova , professeur de français à l’école 171 (établissement du réseau RLF junior, écoles partenaire de l'Institut français de Russie à Saint-Pétersbourg)