Школа‎ > ‎

Deux voyages et deux voyageurs

On parle de deux livres et deux voyageurs-explorateurs du monde inconnu d’Afganistan et de Pakistan. Les auteurs de «L’Usage du monde» et «l’Usure du monde» ne vivent en image, mais en réalité des rencontres avec des gens. Deux livres ont des objectifs communs – présenter le monde comme il est, avec ses maleurs et ses inconvénients au public européen.

Alors deux auteurs-photographes ont effectué leurs voyages pour vivre les mêmes émotions et les mêmes espérances, le premier a eu lieu en 1952 et le deuxième dans 50 ans. Frédéric Lecloux a décidé de prendre la route du célèbre Nicolas Bouvier dont le livre est devenu la Bible pour les amateurs du voyage en Orient. Pendant un an il a cherché à capter l’esprit de son illustre prédécesseur. Il a également terminé son périple à la passe de Khiber où il a laissé symboliquement dans la poussière l’exemplaire du livre de Nicolas Bouvier.

Ce grand projet est une réalisation de son rêve d’enfance de partir en Inde en voiture. A la lecture du livre de Nicolas Bouvier ce rêve a ressurgi et devenu une veritable obsession! Alors il a décidé de vivre approximativement la même aventure et a fait le même trajet. Les deux photographes ont eu les mêmes objectifs – prendre le temps du monde des gens et ils ont donc priviligié les rencontres et les contacts humains d’où les nombreux portraits des deux livres.

Frédéric Lecloux était loin de faire une copie modernisée du chef-d’oeuvre de Nicolas Bouvier, mais il a révélé les dégouts du monde des gens rencontrés, il a attiré attention d’Europe civilisée à leurs problèmes et la misère.